NATHALIE KOAH L’OBJET D’ÉTUDE D’UNE NOUVELLE APPROCHE DE LECTURE : LA PRIVATISATION LITTÉRAIRE.PROPOS MES PROJETS BLOG CONTACTS

IL y’a quelques jours, nous vous avons promis d’en parler :
#Nathalie_Koah a elle aussi écrit un livre , un deuxième ( #RENAÎTRE) si vous voulez , nous l’avons parcouru et nul doute que cette célébrité des réseaux sociaux et de la place publique désormais n’avait ni l’intention d’attirer l’attention d’un éditeur encore moins l’appréciation de la critique littéraire, elle a écrit comme toi ou moi qui n’est pas de capacité à se qualifier d’écrivain.
En effet l’auteure s’est contentée de laisser parler ses émotions et de transcrire celles ci sur du papier et le marché se porte bien entre consommateurs et lecteurs : voilà la nuance a développer dans un article à venir.

Nous y voilà!

LA PRIVATISATION LITTÉRAIRE DÉFINITION

Dans l’ensemble des périodes de lutte que nous continuons de mener pour que la lecture s’infiltre dans la veine de chacun de nous,
nous avons été confronté à une amplification de l’adage  » lire n’est pas propre au noir ou pour cacher quelque chose à un noir il faut le mettre dans un livre  » à ce stade il fallait employer des approches pas de persuasion mais d’empathie.
Cela dit , il fallu opérer par la prise de conscience que la chose existe et qu’elle est réelle , réelle et que la chose ne s’est point imposer à nous de l’extérieur mais est inhérente à notre vécu.
Mais croyez moi, ne pas aimer lire n’est ni nécessaire ni inséparable de nous.

Ceci dit, les nombreuses méthodes que nous avons alors développées auparavant se sont montrées insuffisantes. Inquiets, nous avons poussé la recherche un peu plus loin mais pas dans nos pensées mais autour de nous qu’avons nous alors observé ?

LA PRIVATISATION LITTÉRAIRE , L’APPROCHE NOUS LE FAUT IL?

Jusqu’ici , si nous poursuivons ensemble la lecture de cet article, il est intelligent de dire que , aucune définition à la privatisation littéraire n’a été donnée. Mais avant de définir ce que c’est, travaillons ensemble sur l’idée qui contrôle cet article : Nathalie Koah a t’elle réveillé l’âme du lecteur endormie en chacun de nous?
A cette question, une réponse fermée limite la réflexion et oriente mal le lecteur et prive le rédacteur de sa matière grise sur le coup et le conduira vers une rhétorique qui à notre avis n’est pas nécessaire dans cette démarche.
Seulement, il faut admettre que le travail du livre Renaître a provoqué une onde de renaissance chez l’agent féminin.

RENAISSANCE DU GOÛT DE LA LECTURE OU RENAISSANCE DE LIRE

Dans une volonté de compréhension , le lecteur de cet article devra tout d’abord vérifier dans un dictionnaire LAROUSSE la définition des mots clés de ce sous titre :
Renaissance , lecture , lire et goût.
Vous ne serez pas déçu!
Mais alors qu’en est – il lorsqu’on a assimilé ces définitions ? On observe avec admiration que le livre de Nathalie Koah aura beau suscité de l’attention mais également aura provoqué une volonté de lire chez autrui , mais de lire l’auteure , lire la célébrité et rester un follower informé sur la vie de la célébrité. Voyez vous où je vous emmène ? Sans doute oui , si tel n’est pas le cas : voici une question pour vous

SI TOUTES LES STARS ET CÉLÉBRITÉS CAMEROUNAISES ÉCRIVENT DES LIVRES ?
les lirez vous?

Dans un article à venir , nous définirons avec vous la notion de PRIVATISATION LITTÉRAIRE.

 

 

JUNIOR HAUSSIN , le Guerrier Nègre dans la lutte pour la lecture en Afrique. Dimanche 17 novembre 2019 20h16 Douala .

Scroll to top